Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

  • BOUQUETINS DU BARGY

    › Ségolène Royal, Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, a demandé, à la suite des débats du Conseil National de Protection de la Nature tenu à Paris le 20 novembre dernier, que le protocole d'éradication de la brucellose des bouquetins du Bargy soit revu, afin d'intégrer les dernières données scientifiques disponibles. En savoir plus

slogan-bas

L'actualité en Haute-Savoie

DERNIERES NOUVELLES :

Grenelle des Transports et de la Qualité de l'Air du bassin annécien - Communiqué de presse n°07, juillet 2016.
 
Contre un projet immobilier en moyenne montagne au Pays du Mont-Blanc qui sacrifie une vaste zone humide et porte atteinte à la qualité paysagère d'un secteur encore préservé, la FRAPNA 74 soutient l'initiative prise par des habitants de Saint-Gervais et des communes voisines.
Pour signer la pétition
 
 
 

 

***

ASSEMBLEE GENERALE 2016 :

Rapport d'activité : partie 1 - partie 2

 ***

BOUQUETINS DU BARGY :

Appel à donsStoppons l'abattage indiscriminé des bouquetins
› PétitionSauvons tous les bouquetins sains du Bargy
Nicolas Hulot demande une médiation de Ségolène Royal

massacre bouquetins bargy octobre2015 F.Bacuez IMG 4204 web

› L'oeil des médias
La brucellose pourrait être la "partie émergée de l’iceberg" - 20 minutes Planète - 27.10.2015
Billet d'humeur "Bouquetins du Bargy" - France Inter / CO2 mon amour / Denis Cheissoux - 10.10.2015
Abattage des bouquetins dans le Bargy : "C'est un massacre" commente la FRAPNA - France 3 - 08.10.2015

› 7 points clésLes bouquetins du Bargy en 7 points clés

› + d'infos Page dédiée-FRAPNA Haute-Savoie / Page dédiée-FRAPNA Région

 

 ***

CENTRE DE CONGRES D'ANNECY :

CENTRE D’EXPOSITIONS, DE SEMINAIRES ET DE CONGRES DE LA PRESQU’ILE D’ALBIGNY : Contre un projet qui ne répond ni à l’utilité publique, ni à l’intérêt général et porte atteinte à l’environnement.

Les grandes dates qui ont ponctué le 1er semestre 2016.

  • 23/02/2016 : l'Arrêt de la Cour Administrative d'Appel de Lyon confirme le jugement du Tribunal Administratif de Grenoble du 22 mai 2014 obtenu par la FRAPNA 74, l’Association Lac d’Annecy Environnement et les Amis de la Terre concernant le PLU de la Ville d’Annecy-le-Vieux, notamment sur des points essentiels comme l'obligation de respecter le principe "d'extension limitée de la constructibilité" sur la presqu'île ou encore la sauvegarde de tous les arbres remarquables de ce secteur.

Pour en savoir plus, consulter les extraits des considérants 36 et 45 de l’Arrêt de la C.A.A. de Lyon.

  • 02/05/2016 : la commission d’enquête publique rend un avis défavorable à la demande de DUP concernant la construction d'un centre de congrès sur la presqu'île d'Albigny. L’enquête publique qui s’est déroulée du 11 janvier au 24 février 2016 a été un grand moment de mobilisation citoyenne puisqu’elle a donné lieu à 1953 observations (dont seulement 217 favorables au projet).

Pour connaître les arguments développés par la FRAPNA 74, lire sa contribution déposée le 25 janvier 2016.

La commission a émis, à l'issue de l'enquête publique, onze arguments positifs pour le projet et dix-sept arguments négatifs qui ont motivé l’avis défavorable à la demande de Déclaration d’Utilité Publique. « La commission constate un grave déficit de concertation avec la population » et « le manque évident de mise en concurrence et de recherche de synergie avec les nombreux autres lieux publics de l’agglomération ». Elle estime que « La nécessité du projet n’est pas démontrée », faute « d’études sérieuses » qui ne soient pas « obsolètes ou citées de manières tronquées ». Elle considère que certains coûts annoncés sont trop élevés et des projections semblent hasardeuses (sur les perspectives du tourisme par exemple), quand le financement paraît incertain (vu l’endettement de la ville d’Annecy). Elle juge que la prise en compte de la répercussion du projet sur le tissu urbain et la circulation est « extrêmement subjective » et que l’impact environnemental et paysager du projet est « extrêmement prégnant ».

Pour en savoir plus sur l’avis donné par commission d’enquête, 2 documents à consulter : son rapport final ; ses conclusions et avis.

Mais l’avis n’étant que consultatif, on pouvait s’attendre à ce que les promoteurs du projet essaient de passer en force et renouvellent leur demande de déclaration d’utilité publique auprès du Préfet. D’où l’envoi d’une lettre par un collectif d’associations (dont la FRAPNA 74) au représentant de l’Etat dans le département pour lui demander de tenir compte des conclusions de l’enquête publique et de ne pas signer la DUP.

Pour prendre connaissance de la démarche menée auprès du Préfet de la Haute-Savoie, lire le courrier qui lui a été adressé le 3 mai 2016 par le collectif d’associations : Annecy Citoyenne – Annecy Changeons d’Ere – Les Amis de la Terre 74 – Association Lac d’Annecy Environnement – FRAPNA 74 – Plus Belle Ma Vie – Groupe Citoyens Contribuables Annecy.

  • 23/06/2016 : Le Conseil d’Agglomération d’Annecy déclare le projet de Centre d’Expositions, de Séminaires et de Congrès « d’intérêt général ».

Le vote du conseil d’agglomération (41 voix pour sur 55 votants) est venu confirmer le bienfondé de nos craintes : les promoteurs du projet s’entêtent et ont décidé de traiter par le mépris l’avis très majoritaire des citoyens qui se sont exprimés durant l’enquête publique ainsi que les analyses et conclusions des 3 commissaires enquêteurs.

Répondant à Denis Duperthuy qui s’interrogeait sur la signification du changement de vocabulaire (Pourquoi être passé de la notion « d’utilité publique » à celle « d’intérêt général » ?), Jean-Luc Rigaut a confirmé que l’agglomération poursuivait bien la procédure de DUP. La balle repasse donc dans le camp du Préfet.

La FRAPNA 74 entend bien continuer à prendre toute sa place dans un combat contre un projet qui ne répond ni à l’utilité publique, ni à l’intérêt général et porte atteinte à l’environnement.

 

***

FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT ET LA FRAPNA LANCENT LEUR CAMPAGNE DE RECRUTEMENT DE BENEVOLES ! Cliquez sur l'image ci-dessous !

Evénement

› APPEL A DONS "SAVE" FRAPNA

campagne-SAVE-FRAPNA-632-115

L'EDITO DU PRESIDENT : L'environnement, ça commence à bien faire... L'emploi aussi ?


Comment avons-nous pu en arriver là ? En 4 mois, nous sommes passés de l’euphorie du Grenelle de l’environnement et de la COP 21 à une relégation sans précédent des questions environnementales.
La région Rhône-Alpes était en pointe sur les questions environnementales et la démocratie participative. Le nouveau pouvoir exécutif régional, présidé par Laurent WAUQUIEZ, a tout balayé, d’un revers de main, faisant fi des aspirations progressistes et des politiques de concertation et de cohésion qui prévalent globalement dans les collectivités territoriales de son territoire, toutes tendances politiques confondues. Allant à rebours de 30 ans de coopération avec le Conseil Régional, quelle que soit sa couleur politique, l’exécutif régional actuel voudrait-il que seuls certains protagonistes, à savoir la FNSEA et les Fédérations de chasse, règnent désormais sans partage sur la nature ? L’Environnement et le développement durable sont-ils devenus accessoires ? Sous prétexte de priorité à l’emploi entend-on ? Mais qu’au service de l’’intérêt privé et des entreprises, fussent-elles aussi douteuses que Pierre et Vacances dans sa vision politique ? Mais que fait-on de la priorité à l’emploi concernant nos 108 salariés ?
Au-delà de la question du rôle que doit jouer une collectivité territoriale pour améliorer la santé et le cadre de vie de ses administrés et gérer au mieux l’intérêt collectif, les ressources naturelles, c’est la question de la place de la société civile et de la démocratie dans notre nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes qui est posée. Est-il acceptable que, dans une démocratie moderne, on tente de faire taire les citoyens regroupés en association en leur coupant les vivres ?
Les associations rendent un véritable service à la société, performant sur le plan économique, puisqu’il associe le travail bénévole et le travail salarié, permettant ainsi une réelle montée en compétences. La FRAPNA, qui existe depuis 45 ans et qui est reconnue d’UTILITE PUBLIQUE, assure de multiples missions d’intérêt général comme la participation à plus de 1 500 instances de décision par an (et l’étude des dossiers qui va avec !), la sensibilisation de plus de 250 000 personnes par an, l’envoi de centaines d’avis officiels en réponse aux consultations et enquêtes publiques, la réalisation de nombreux inventaires locaux de la biodiversité, outils précieux pour les projets d’urbanisme et d’aménagement du territoire.
En réduisant de moitié la commande du Conseil Régional à la FRAPNA, c’est le travail constructif d’appui technique au service de tous qui est visé par le pouvoir exécutif régional. Ce sont nos 108 salariés, dont les missions d’intérêt général sont directement menacées, et tout particulièrement ceux qui perdent et perdront leur emploi et qui seront atteints au plus profond d’eux-mêmes pour avoir donné tout leur cœur, non pas pour des intérêts particuliers mais au service de nos biens communs que sont le sol, l’air, le vivant, l’eau. Qu’ils soient assurés de tout le soutien qu’il est et sera possible de leur apporter.
Quant à ceux qui foulent au pied la démocratie en cherchant à faire taire les contre-pouvoirs, ils nous trouveront plus que jamais sur leur chemin.

Voir la campagne régionale FRAPNA "SAVE" dans son intégralité.

 

Eric FERAILLE
Président de la FRAPNA Région

La FRAPNA au niveau régional

› L’ACTEUR INCONTOURNABLE des décisions locales et régionales, indépendant de tout pouvoir politique et économique
› Le PORTE-PAROLE de plus de 200 associations rhônalpines
› DES MILITANTS ENGAGES dans plus de 1700 instances régionales et départementales de concertation et de dialogue
› UNE EXPERTISE TRANSMISE lors de plus de 2200 journées de sensibilisation chaque année
› 10 RESEAUX D'EXPERTISE

› NE MANQUEZ RIEN DE SON ACTU !
www.frapna.org
Recevez la newsletter régionale mensuelle
RDV sur Twitter
Ou sur Facebook

AGENDA

RÉSEAUX THEMATIQUES

image réseaux thematique Agriculture Biodiversité Territoire Eau Montagne Santé & Environnement Pollutions & Risques Juridique Forêt Education à l'Environnement Education à l'Environnement Sports de Nature Sports de Nature

   Suivre sur Facebook