Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature

  • Site en reconstruction

    Site en reconstruction

    Notre site internet est en complète reconstruction. Nous travaillons actuellement sur celui qui le remplacera et nous excusons si l'actuel n'est plus trop à jour. Merci pour votre compréhension. En savoir plus

slogan-bas

Tunnel du Semnoz et mobilités Rive Ouest du Lac d'Annecy

Sous l'égide d'une garante nommée par la Commission Nationale du Débat Public, une concertation publique devait être lancée à la fin 2017 sur ce projet. Les élus du Conseil Départemental et du Grand Annecy, maîtres d'ouvrage du projet, ont décidé de repousser cette concertation citoyenne à l'automne 2018 "pour ne pas interférer avec d'autres projets routiers programmés sur le bassin annecien".

Mettre en œuvre de bonnes solutions de mobilité multimodales sur la rive Ouest du Lac d'Annecy est pourtant une urgence, et d'ailleurs pas seulement pour la rive Ouest, car la rive Est est également saturée lors des flux pendulaires du matin et du soir. Depuis près de quarante ans, les élus promettent d'apporter des solutions, mais rien ne bouge. Au fil des ans, plusieurs études ont été commanditées par les pouvoirs publics à des bureaux d'études renommés (TTK, SYSTRA, BG), mais il semble que chaque nouvelle étude annule et remplace la précédente, sans résultats tangibles.

Les riverains du lac, et tous ceux qui empruntent ses berges, ont un besoin urgent d'un éventail de solutions de mobilité leur permettant de se rendre rapidement et confortablement là où ils le souhaitent sur le bassin annecien et au-delà. Et pas seulement en voiture ! Transports collectifs en site propre intégral, parkings relais sécurisés, voie cyclable prioritaire, correspondances en gare d'Annecy etc…, tout cela, bien pensé et bien organisé, est nécessaire pour sortir du tout voiture qui nous embouteille, nous asphyxie et fait de la cluse du lac un "pur circuit routier".

Des réunions préliminaires à la concertation ont eu lieu avec les élus, en présence de la garante. Lors de la dernière réunion, qui s'est tenue le 13 mars dans les locaux du Conseil Départemental, les élus en charge du projet ont orienté à notre avis les discussions d'une manière tendancieuse, visant à réduire les problématiques de mobilité sur la rive Ouest du lac à une affaire de bus. Avec de nombreuses autres associations actives sur le bassin annecien, ce n'est pas le type de concertation étriquée que nous envisageons. Les citoyens du bassin annecien ont le droit de s'exprimer sur toutes les solutions de mobilité dont ils ont besoin. C'est la raison pour laquelle nous venons d'envoyer un courrier collectif à la garante et aux deux vice-présidents pilotant ce dossier pour le compte des maîtres d'ouvrage (lire le courrier).

La FRAPNA vous tiendra régulièrement informés des développements de ce dossier.

Pour la FRAPNA, Jean-Pierre Crouzat"

   Suivre sur Facebook